école mixte pour élite américaine mondiale RP
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'année commence bien...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Thomas Hartford
Admin
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 13/12/2016

Feuille de personnage
Âge: 15
Année: 1ère
Taille: 174 cm

MessageSujet: Re: L'année commence bien...    Jeu 12 Jan - 2:36

Le garçon avait brièvement maltraité ses joues avant de finalement décider due laisser sa camarade tranquille, s’occupant plutôt de sa boisson qu’il termina presque, et prenant une bouchée de son bagel, son regard toujours rivé sur Noeru, le sourire au lèvres.
Il ne savait pas expliquer exactement ce qui la rendait aussi sympathique à ses yeux. Elle était jolie certes mais ça n’avait jamais été pour lui un critère pour attirer la sympathie, même si ça aidait. En l’occurence il avait réellement envie de continuer à passer du temps avec elle et apprendre à la connaître. Sans doute que le fait qu’elle soit japonaise lui rendait ce service et la faisait paraître plus intéressante à son regard mais pour le coup elle était plutôt marrante et malgré sa timidité et sa retenue elle lui semblait bien plus fun que de prime abord, et il n’avait qu’une hâte c’était de la connaître un peu mieux, de la voir prendre ses marques et puis de s’amuser un peu plus en sa compagnie.
En l’entendant dire qu’elle tenait ses joues de son père et raconter combien elle aurait préféré prendre de sa mère, Thomas ne put s’empêcher d’imiter son air  boudeur, avec une moue sensiblement exagérée et croisant les bras contre son torse alors qu’il s’affalait sur sa chaise, son regard, comme toujours, ne quittant pas son interlocutrice. D’ailleurs il ne tarda pas à l’interrompre.

- Ah si… tu es définitivement joufflue !

Il eut un petit rire pendant qu’elle expliquait qu’elle avait le métabolisme de son père. Il ne put s’empêcher de lui dire avec une voix chantante que la vie était injuste, lui ôtant le Frappuccino des mains une fois qu’elle eut bu dedans. Il secoua le gobelet à présent vide et ne put s’empêcher de rire.

- Tu ne t’aides pas, là…


Le brun ne s’attarda pas plus que ça sur le sujet, revenant sur les cours, il en profita pour s’excuser une nouvelle fois pour l’heure de colle, puis il ne manqua pas de lui dire que si elle avait réellement besoin d’aide pour les cours, qu’il pouvait facilement lui expliquer comment faire, et lui donner des trucs et astuces pour simplifier ses tâches, et être plus efficace lorsqu’elle révisait ou faisait simplement un devoir. Il fit un léger mouvement de tête en direction du téléphone de Noeru qui se trouvait sur la table à laquelle il s’étaient installés.

- Hésite pas à m’envoyer un message ou à appeler, ça me fera plaisir~

Il ajouta qu’il s’agirait là de sa bonne action de la journée si elle se décidait à lui demander de l’aide. Après quoi il termina le dernier morceau de pain en silence, comme pour laisser un moment de répit à la jeune fille à côté de lui. Il voulut l’embêter de nouveau et entreprit alors de lui prendre son téléphone et de faire défiler l’écran d’accueil histoire de tomber sur l’application photo, et il prit de nouveau un ou deux selfies avec elle en fond, ne pouvant s’en empêcher. Il ne tarda toutefois pas à lui rendre l’objet.

- Comme ça tu pourras choisir ma photo de contact.


Etant donné qu’il avait remis l’écran d’accueil, Thomas était dans l’incapacité la plus totale de voir les photos qu’il venait tout juste de prendre, il savait que sur l’une il faisait un clin d’oeil tandis que sur l’autre il tirait la langue, sans vraiment être sûr du visage que Noeru avait sur les deux images, étant donné qu’elle était vraiment dans le fond et que, pour être honnête, il n’avait pas vraiment fait attention à son allure à elle, mais plutôt à son visage à lui. Dans les deux cas il savait qu’il était pas absolument hideux sur les deux et qu’il pouvait ne pas en avoir réellement honte, enfin il espérait, au pire tant pis, ça lui était égal. Sans compter que sans doute que la jeune fille les supprimerait bien vite de son téléphone.
Alors qu’il recevait une notification d’un réseau social, Thomas allait en profiter pour lui demander ses identifiants Snapchat et Instagram pour l’ajouter, mais fut interrompu par une autre alerte de son calendrier numérique, qui lui rappelait que dans dix minutes très précisément, il avait un entrainement à sa salle de sport avec son coach et qu’il était par conséquent déjà extrêmement en retard. Ses yeux ne tardèrent pas à s’écarquiller et il se leva brusquement, les yeux rivés sur son téléphone, laissant échapper un “Non !” exaspéré. Son coach étant impitoyable, il demandait systématiquement à Thomas d’être en avance de cinq minutes, ce qui faisait qu’il avait cinq minutes pour être à la salle, en tenue et prêt à affronter la séance, or il était là, à bien dix minutes en voiture de l’endroit, en train de siroter tranquillement un frappuccino avec une camarade de classe comme si la vie était une partie de plaisir, et comme s’il pouvait se le permettre. Il allait se faire botter les fesses, Howard était un sadique et n’avait aucune pitié, pour lui la fatigue n’étant pas une excuse pour lâcher du leste, et le retard impardonnable même si on était quelqu’un d’occupé. Bon sang cette séance allait être un calvaire. Thomas se laissa retomber sur sa chaise, dépité, ses yeux toujours fixés sur son téléphone, qu’il reposa finalement sur la table.
Une fois qu’il remarqua qu’il n’avait pas adressé un mot à Noeru depuis une bonne minute, il lui expliqua rapidement qu’il avait des plans après les cours et qu’il était déjà en retard.

- Ça m’ennuie d’écourter alors que tu commences à m’apprécier !


Il lui adressa un sourire chaleureux qui fut rapidement accompagné d’un rire. Il ne se pressait pas plus malgré son retard : après tout il ne serait jamais à l’heure donc il souffrirait ce soir quoi qu’il arrive, autant la quitter en bonne et due forme, sans s’enfuir comme un voleur. Il poussa un soupir alors que ses yeux rencontrait de nouveau ceux de la brune.

- M’enfin…On ne peut rien n’y faire…


Il se mordit doucement la lèvre inférieure, il n’avait pas vraiment envie de partir et quitter l’adolescente, mais les deux avaient fini leurs boissons, donc il n’avait plus vraiment de prétexte pour rester avec elle. Sans compter qu’il était maintenant  sensé être légèrement pressé.

- Tu rentres comment ? Mon chauffeur peut te ramener si tu veux…


De toute façon lui se rendrait à la salle en courant, avec la circulation qu’il y avait en raison de la sortie des bureaux et des cours, s’il prenait la voiture il aurait bien trente minutes de retard. Et puis ça ferait un excellent échauffement. Il lui prit doucement le poignet pour l’inviter à le suivre jusqu’à sa voiture, sans vraiment attendre si elle était d’accord ou non, la lâchant rapidement une fois qu’il était assuré qu’elle le suivait. Sur les brèves minutes de trajet à pied, il lui fit part du fait qu’il était ravi d’avoir pu passer un peu de temps avec elle, et une fois devant le véhicule, il l’embrassa sur la joue comme salutations, puis lui adressa un sourire.

- Merci pour le Starbucks !

Il eut un petit rire et se tourna vers son chauffeur qui avait un regard réprobateur en lui disant qu’il était en retard pour son entraînement. Thomas se mordit la lèvre inférieure.

- Je sais Wallace… J’y vais à pied…, il posa sa main sur l'épaule de Noeru, Vous pourriez emmener mon amie chez elle, elle vous dira où elle habite.

Le brun ne s’attarda pas des heures et se tourna vers Noeru pour la remercier de nouveau, lui disant qu'elle pouvait faire confiance à Wallace pour la ramener,  se courbant légèrement avant de finalement s’enfuir à toute jambes dans la ville en direction de son entraînement de l’enfer, son chauffeur maugréant contre son manque de prudence auprès de Noeru, mais souriant alors qu’il le voyait aussi débordant d’énergie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'année commence bien...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» HÉLÈNE •• aux âmes bien nées la valeur n'attend point le nombre des années
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?
» Réfléchie bien !
» Faut bien trouver une occupation... [ PV : Patte d'Hiver ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Winston Academy :: Le lycée :: Salle de retenues-
Sauter vers: